Quel'tis Arg'Has

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quel'tis Arg'Has

Message par Vagash Khaaan le Lun 21 Sep - 17:49

Voici l'histoire d'un Sin'dorei Non-vivant en quête de puissance, de vengeance! Et ce, quel qu’en soit le prix


Vagash Khaaan
Admin

Messages : 19
Date d'inscription : 16/09/2015
Localisation : Lune d'Argent

Fiche du perso dans WoW
Rp immédiat :

Voir le profil de l'utilisateur http://le-coin-roliste.wowjdr.com

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre I, Confrontation

Message par Vagash Khaaan le Mar 22 Sep - 17:19

Chevalier du Fléau et Créature de la Légions Ardente se sont toujours menés à une guerre sans merci, d'un côté se dresse Ner'zhul , plus connu sous le nom du Roi Liche et de l'autre Sargeras, maître incontesté de la Légions
Mais cette guerre n'est jamais direct, elle est toujours faite par leurs pions
Et lorsque les deux se rencontre, quelque soit les circonstances et/ou le contexte, la guerre éclate et ce même contre le gré de ces pions



En plein Lune d'argent, dans un coin peu réputé de cette grande ville, reculé dans un sous sol
C'est exactement ce qui c'est produit lors de la rencontre de Quel'tis, ancien Sin'dorei et devenu un de ces pions du Fléau malgré lui et Mallerra, habitée par un démon, étant donc elle aussi un pion de la Légions inconsciement
Les deux se combattaient, dans les lieux où règne ceux qui pense pouvoir dompter les créatures démoniaques
La confrontation était violente, tendis qu'un corrompait l'autre, le deuxième se servait de puissance du néant pour tué le premier


Les ténèbres envahissait son esprit, voyant son fils s'écrouler sous les sorts impies de Mallerra. Une sombre voix se fit entendre, une voix sombre et rauque. Elle lui susurra plusieurs promesse en Eredun, langue des démons, comme la puissance et la vengeance; deux mots qui ne laissait jamais indifférent Quel'tis, Chevalier de la Mort
Après plusieurs seconde, paraissant éternel pour se dernier, il succomba à la tentation et dressa la couronne de Laz Zekul sur son crâne de glace
Au moment où la couronne entra en contact avec sa tête, elle fut immédiatement lié à cette dernière. Les yeux de Quel'tis sont devenus d'un bleu glacial et la température de son corps chuta de plus belle; avec une telle température, on pouvait se demander comment il pouvait ne pas être figé par la glace. Il fut prit d'une énergie incroyablement forte mais plus celle-ci augmentait, plus son emprise sur son corps diminuait
Une aura remodela son visage d'un nuage lui aussi glacial et à travers se dernier, on pouvait y voir un visage de liche; un visage inspirant la peur et la stupeur à tout ceux qui avaient l’audace de le fixé dans les yeux
Quel'tis n'était plus, la femme n'avait à faire qu'à une marionnette sans âme, une marionnette sans esprit, une marionnette aux ordres du Fléau




Le chevalier se releva, ignorant les flammes noires qui le recouvrait et les faisant disparaître d'un bref mouvement du bras
Mallerra resta cependant immobile, ne bougeant pas d'un cheveu, attendant le liche de pied ferme. Le reste de son aïeux avança et un sourire se dessina sur son visage de mort quand soudain, il chopa la femme par le cou, faisant apparaitre une lueur sombre et impie. La Sin'dorei était incapable de bouger, succombant de plus en plus à la corruption naissante à son cou, elle sentit son âme s'affaiblir et bientôt disparaître. Dans un dernier souffle, elle susurra à l'oreille du défunt Quel'tis : "Quel't......ne....s'il te plais...."
Le liche plissa les yeux et, par miracle, Quel'tis était parvenu à stopper le montre qui le forçait à agir à ça place, arrêtant donc son sort. Mais Mallerra, qui elle, était toujours à la merci de son démon, profita de la faiblesse de son adversaire et lui attrapa les hanches tout en lançant un sort, forçant le liche à la lâcher et à se reculer. Ainsi, Quel'tis avait perdu de nouveau le contrôle attrapa la possédée par la machoire et incanta un nouveau sort.
Cette dernière voyait, en baissant les yeux, une lueur semblable à celle d'avant sauf que cette fois-ci, ils fussent transportés dans un lieu encore plus reculé, en plein milieu des terres fantômes, dans une maison dévastée


Quel'tis lâcha en suite la Sin'dorei et recula, laissant place à un combat en face à face
Les deux se mirent à tourner dans la pièce, se dévisageant chacun leurs tours et se lançant des invectives quand tout à coup, Quel'tis s'élança vers Mallerra, la tenant maintenant par le front en relançant son sort de corruption. Cette dernière, pétrifiée, s'écroula au sol puis, voyant la jambe du Non-vivant à porté, la saisi et incanta à son tour un sort, brûlant la jambe du liche et le faisant s'écroulé au même niveau que Mallerra
Les voilà, tête à tête, tout deux à bout de souffle et autant possédés l'un que l'autre, ils se regardèrent, se dévisageaient, s'insultant du regard puis, tout à coup, Mallerra posa ses lèvres sur celle de Quel'tis en le forçant avec sa langue d'ouvrir la bouche. Le Non-vivant senti alors des flammes gangrainés passer de la bouche de l'elfe à la sienne, se diffusant à l'intérieur de lui
Il ouvrit alors grand les yeux, prit d'atroce souffrance se sentant se corrompre de l'intérieur puis, avant de sombre dans l'inconscience, murmura ces mots a l'oreille de Mallerra :"Je suis vraiment....fier de t'avoir....*lâcha un dernier soupire*....comme petite fille". Il s'écroula alors à gauche de l'elfe, s’enfoncent de les limbes et sombra dans l'inconscience.


" />



Brisé, l'âme de Quel'tis était errante, dans le néant, voyant au bout de celui-ci une lueur et en s'y approchant, il distinguait une famille, heureuse et en bonne santé...c'était la génération succédant celle de Mallerra, mais en cherchant bien, il ne ressentait pas sa propre présence parmi les siens.Se sentant trahit,il se retourna et derrière lui, il ne voyait que les ténèbres, la désolation mais la puissance impie qu'il abritait y était présente mais en plus puissante, plus imposante, plus prospère et surtout, à la tête d'une grande armée de Non-vivant...Il avança alors vers la direction qui lui plaisait le plus....


Il s'enfonça dans les ténèbres puis fut, soudainement,
ramené à son corps et rouvrit les yeux, seul,
 dans la maison abandonnée


Dernière édition par Gor'dar Main-de-Pierre le Mar 13 Oct - 19:20, édité 2 fois

Vagash Khaaan
Admin

Messages : 19
Date d'inscription : 16/09/2015
Localisation : Lune d'Argent

Fiche du perso dans WoW
Rp immédiat :

Voir le profil de l'utilisateur http://le-coin-roliste.wowjdr.com

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre II, Une simple Rencontre

Message par Vagash Khaaan le Jeu 24 Sep - 22:27

Un tel combat, un tel dénouement, de tels personnages...
Comment un combat entre de tels individus, très différents mais aussi très proche et tout ce, sans le savoir.
Une rencontre avec un mélange de coïncidence et du destin, leurs rencontre était voulu mais impossible de savoir comment ni pourquoi
Elle se fut près de la magnifique cité de Lune d'argent, presque à sa porte



Quel'tis, de retour d'un long voyage, de retour d'une longue quête, de retour de sa prison de glace, de retour dans ces terres, celles où il naquit et grandi aux côtés des siens
Il regardait les alentours dévastés des terres qui fut il y a fort longtemps Quel'Thalas, terre prospère des Sin'doreis, de son peuple, de ceux envers qui il c'est battu et sacrifié,lui mais aussi sa bien aimée, Amanea
Il resta silencieux, sentant la haine qu'il avait envers les créatures qui hantaient désormais, ces terres baptisés "Les Terres Fantômes"
Continuant sa route vers la nouvelle capital, Lune d'Argent, il ne put s’empêcher de regarder et souffrir de se qu'il voyait. Il se sentait cependant guidé par quelque chose, un sentiment, un poussé dans un lieu bien spécifique
Une fois arrivé dans ses lieux, un demeure au pied de la capital, il observait l'édifice, fronçant les sourcils
Il dut cependant remit à lui par une jeune elfe, démoniste en vu de son diablotin qui la suivait. Cette dernière commençait à lui parler, visiblement intéressée par la présence d'un chevalier de la mort en ces lieux puis il fut invité par cette dernière à aller dans une auberge, dialoguant et se découvrant un petit peu l'un l'autre
Par la suite, ils partirent se balader, dans la contré. Quel'tis se retrouva cependant attaqué par un paladin, se promenant dans les parages
Cependant prit d'une étrange furie, il lui coupa le bras et continua la discutions, comme si de rien n'était. Quel'tis était particulièrement intéressé par l'elfe, en quête d'un ou d'une apprenti pour le servir et ensuite s'en servir comme un outil
Il cherchait donc une brèche dans cette dernière, un désir de puissance en elle et ce qu'il trouva. Il tenta cependant de rester indifférent face à elle
Il dut cependant écourter leur conversation, il se faisait tard


Quelque temps plus tard, leur chemin se sont recroisés.... encore une étrange coïncidence
Cette fois si étrangement plus proche de Quel'tis, Mallerra semble cacher quelque chose de grand, puissant, échappant de se peu à Quel'tis mais qui l'intéressait...aurait-elle une force importante qui pourrait profiter au non-vivant... Par la suite, la démoniste, quelque peu changée, reprit sa route, laissant le mort derrière elle


Quel'tis, dans ses pensées, était très intrigué dans cette nouvelle force qui semblait grandir en elle...il en voulait plus


Usant de ses pouvoirs, peut-être trop d'ailleurs, il viola son esprit lui permettant de la localiser et la retrouver. Elle était en train de parler d'un pacte avec un de ses nouveaux serviteurs puis quand cette dernière découvrit la présence de Quel'tis, elle a été prit d'une violente agressivité, snobant le non-vivant et la faisant quitter les lieux mais le chevalier avait senti la nouvelle force grandissante en Mallerra, une force qui lui était familière. Il désira donc de la suivre, de loin, jubilant du mystère mais cette dernière se retourna et ordonna à son diablotin de l'attaquer bien que ce dernier échoua lamentablement
Le non-vivant usa de nouveau de son pouvoir pour s’incruster dans l'esprit de la Sin'dorei mais revint vite à lui, à demi sous le choc et à demi en colère. C'était un démon qui était en elle, il l'avait éjecté de son esprit. Comment un démon a-t-il eu le temps de le devancer. Il se sentait humilié, faible, surtout quand il vut la femme s'écrouler au sol, épuisée par la présence des deux impies puis, sorti une pierre et disparaissait dans les ténèbres 


Quel'tis, prit d'une énorme colère, se mit à la chercher, le menant dans Lune d'Argent, dans un sous sol sombre et remplit de démoniste. Il put s'y infiltré et vu Mallerra, coucher sur un lit. Il s'y est rapproché et chercha divers moyen de l'extirper d'ici mais après de nombreuse tentative ratée, la Sin'dorei se réveilla et fut instantanément convié à rejoindre se qui semblait être les siens. Pour suivre la conversation tout en restant là où il était, il pénétra dans  l'esprit d'un démoniste s'occupant des cristaux enchantés et étant affaiblit


En écoutant la conversation entre l'elfe et un maître démoniste, il découvrit que le maître était le père de la Sin'dorei. Reconnaissant sa voix,il revenu à lui et leva la tête du lit, ouvrant grand les yeux et se releva complètement. Le voila de nouveau sous le choc, fixant le maître les yeux grand ouvert. Alamma...son....fils. Il se rapproche, se dévoilant aux yeux des autres et intercepté instantanément. Il soupira et regarde sa progéniture en souriant et en divulguant ses quelques mots: "Alors...c'est comme ça que l'on traite un membre de sa famille...."


Alamma, sous le choc, chercha des explications au près de Quel'tis et se dernier resta bien vague au sujet de son passé. Mallerra, regardant les deux, dévoilait un sourire, étrangement malsain vu par le non-vivant qui s'empressa de l'intercepté...mais il échoua et se jeta au mur
Cette dernière fit alors un geste bref vers se qui semblait être son grand père, le recouvrant de sombre flamme


Elle se tourna ensuite vers Alamma, pétrifié, et le saisi par le front, drainant sa vie pendant que Quel'tis était impuissant, au sol, le voyant souffrir autant que lui.....


Dernière édition par Gor'dar Main-de-Pierre le Sam 26 Sep - 23:47, édité 1 fois

Vagash Khaaan
Admin

Messages : 19
Date d'inscription : 16/09/2015
Localisation : Lune d'Argent

Fiche du perso dans WoW
Rp immédiat :

Voir le profil de l'utilisateur http://le-coin-roliste.wowjdr.com

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre III, Un étrange Messager

Message par Vagash Khaaan le Sam 26 Sep - 23:37

Contrôlé par le liche qui l'habitait, Quel'tis fut poussé en Norfendre, en quête des derniers fragments de Frostmourne, qui lui donnerait une puissance incommensurable et le plein pouvoir sur le Fléau pour ainsi, comme la fait son prédécesseur, Arthas, devenir le Roi Liche

Quel'tis n'était plus lui ces derniers temps, toute sa volonté de pouvoir et de vengeance avait laissé place au Liche qui l'exploitait, laissant derrière lui tout se qu'il était, tout se qu'il chérissait et tout ses désirs

Livré à lui même en Norfendre, sa quête l'avait emmené au Donjon de la Bravoure, dans la Toundra Boréenne où il se livra à un massacre comme il en avait déjà fait auparavant
Sans vrai but, il avançait, sans aucune pitié à ôter la vie des humains sur sa route, se dirigeant en direction du donjon
Prit d'une étrange volonté de destruction qui échappait au Liche, il se voyait tuer, tous, sans exception, femme comme enfant, chaque habitant, un par un, vidant le village en trois jours

Après la mort du village, Quel'tis voyait un navire, au loin, avançant en direction des quais. Le navire avançait, sans s’arrêter, percutant la baie, sans plus aucune vie. Quel'tis se contenta de froncer les sourcils, immobile. Sortant du bateau un homme avancé, droit en direction du non-vivant. Quel'tis remarqua une chose, un détail qui rendait ce messager vraiment bizarre, ses yeux était entièrement noirs. Cela n'était pas sen rappeler les yeux de sa petite fille Mallerra, quand elle fut possédé.

Le liche semblait près à frapper mais quelque chose retint son geste, laissant l'homme parler. Celui ci avait une voix démoniaque et il ne s'exprimait nul autre qu'en Eredun, la langue des démons.

"Bien le bonjour Liche ! Je devine que vous vous souvenez de moi, le Démon qui as passer un pacte avec la petite fille de votre hôte. Je tenais juste à vous dire que si Quel'tis tenais un temps sois peu à ce qu'il reste de sa famille, il est convié à me rejoindre là où je séjourne dans les plus bref délais. Et si jamais cela ne vous donne pas l'envie de venir, sachez que j'ai en ma possession des artefacts que vous rechercher désespérément. je parle bien entendu de quelques fragments de la légendaire Frostmourne. Sur ceux, j'espère vous revoir plus tard afin que nous puissions convier à une forme d'arrangement."

La voix se tue et aussi tôt le messager se mit à crier, tombant à genoux. il s'écroula sur le sol, mort, tandis que ses yeux se transformèrent en sable. Quel'tis reçu alors une image de l'endroit où l'attendait patiemment le Démon

Le Non-Vivant s'approcha du cadavre, l'observant, pensif

Que lui voulait bien se démon, que pouvait-il lui apporter pour avoir une telle proposition...
De toute évidence, c'était un piège et Quel'tis l'avait bien vu. Mais l'avidité du Liche ne pouvait refuser un tel marcher et puis, quoi qu'il en soit, il avait besoin de ses fragments pour pouvoir accomplir ses sombres dessins. Il disparaissait alors, dans les ténèbres qu'il avait lui même créer laissant mort et destruction derrière lui, un fragment de Frostmourne à la main, étant le motif originel de l'attaque...

Vagash Khaaan
Admin

Messages : 19
Date d'inscription : 16/09/2015
Localisation : Lune d'Argent

Fiche du perso dans WoW
Rp immédiat :

Voir le profil de l'utilisateur http://le-coin-roliste.wowjdr.com

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre Final, Pour qui sonne le glas!

Message par Vagash Khaaan le Mer 14 Oct - 1:22

Loin,  très loin des terres du Norfenfre,  aussi loin des terres de Lune d'Argent,  là où l'avidité du Liche l'avait emmenée.
Ça semblait être un piège,  du moins Quel'tis le savait,  mais la Liche,  elle, s' en moquait, rien ni personne ne pouvait l'arrêter, surtout quand il y a des fragments de Frostmourne en jeu

Voici donc le lieu de rendez-vous cité par le démon.  Quel'tis avait de plus en plus peur tandis que la Liche jouissait de plus en plus en sentant la force se dressant dans la cathédrale qui se dressait devant elle
Elle était complètement délabrée, à la limite de l'effondrement. Une gigantesque porte se dressait devant elle, une porte en bois grisâtre, elle aussi en très mauvaise état.
Après quelque minute d'attente, elle entendit la voix d'une femme l'invitant à entrer
La Liche s'empressa d'ouvrir la porte en la poussant tellement forte qu'elles se claquèrent aux murs de l'enceinte

Après quelque pas dans la cathédrale, la Liche regardait de gauche à droite, encerclée par des adeptes.Les portes se refermèrent derrière elle.
Tout les adeptes étaient à genoux,  face au maître de cérémonie qui n'était autre que Mallerra, du moins, plutôt son démon
En tournant le regard, la Liche voyait d'un côté les fragments de frostmourne puis de l'autre Alamma, attaché sur une croix en bois
La Sin'dorei regarda la Liche puis esquissa d'un sourit avant de revenir à un sorte d'incantation
Parmi tout les mots dit en Eredun, Quel'tis, ou plutôt la Liche, n'en perdit pas une miette
Pendant l'incantation, Quel'tis reprit le contrôle de lui mais s'efforca de faire comme si de rien était
La femme faisait un rituel, un rituel d'invocation.

Après quelque minute qui semblait être comme des heures, des cristaux se dressa autour de la Sin'dorei formant une sorte de bouclier.
Ce bouclier semblait drainer les forces de son père
Des mots fut par la suite prononcés "Le sang de ton pire ennemi"
À ce moment, tout les adeptes se levèrent et dégaina leurs lame de leurs ceinture et s' avancèrent vers le Non-Vivant.  Ce dernier esquissa d'un sourire et braqua ses mains en l'air, faisant apparaître un hallo vert au bout de celles-ci
Par la suite,  c'est devenu l'anarchie, des bras, des jambes et des têtes sortaient du sol, divulgant des goules sortant agripant leur cible.  Les adeptes tombaient un à un sous la force des morts et leurs sur effectif mais les adeptes ne mourrais cependant pas,  ils disparaissaient, mais chaque adepte tué semblait faire souffrir Alamma, comme si cela faisait parti du rituel

Après la mort de tout les adeptes, se qui ne laissa pas la Liche sans voix, satisfait des morts qu'elle a causée
Elle saisissa sa lame runique qui s' illumina d'un bleu glacial au contacté de sa mains et l'abata sur au moment où tout les cristaux du bouclier se rassembla, les brisant d'un coup, les cristaux comme le bouclier
L'Éloge resta de marbre se contentant d'avancer vers la Liche, une lame à la mains
Après plusieurs échange de coup, Mallerra réussi à couper Quel'tis mais fut immédiatement acculée par se dernier, la faisant lâcher la dague avec le sang du Non-Vivant dessus.

Tandis que la jeune femme était au sol, cherchant à mettre la mains sur la lame,  Alamma, lui aussi sous le contrôle du démon, fut détaché et avançait armé d'une hache.
La Liche se tourna vers lui et d'un coup bref, il déploya sa lame vers Alamma de gauche à droite.
Il reprena cependant partiellement le contrôle et parvena à dévier sa trajectoire, mais la lame étant lancée, il ne parvena pas à l'arrêter et s' abata sur l'épaule du Non-Vivant
Alamma tenta de profiter de l'occasion pour le terminer de sa hache mais retrouva lui aussi la raison et l'abata lui aussi à côté
Quel'tis ne manqua pas l'occasion pour jeter sa lame sur le flanc droit de son fils. Alamma s' écroulé, ayant surtout subit des dégâts contendant et la liche s'apprêtait à l'achever quand elle entendit une voix pur et douce, bégaillante, disant: "Quel'tis! Arrêté... *noyée dans les larmes*Laisse... Ne tue pas notre enfant... Je t'en supplie.... "
La voix se rapprocha et Quel'tis sentit une mains se poser sur son épaule, elle était tout aussi glacial que lui
Quel'tis se retourna et ouvra grand les yeux face à se qu'il voyait,  c'était Amanea, sa femme, elle aussi en Non-Vivante
Ils s' enlacèrent pendant quelque minute,  oubliant tout autour d'eux
Mallerra en profita pour mettre la mains sur la dague et terminer son incantation
Amanea qui, quant à elle, était tournée vers l'autre femme, a entendu les derniers mots qu'elle citait: "Et pour finir,  le sang de ton plus grand fidèle" et se planta la dague au ventre, faisant couler son sang au sol

À se moment là,  Alamma se releva et se mit à l'éviter en l'air puis un énorme portail commençait à apparaître
Quel'tis se retourna brusquement, et le couple voyait à l"intérieur le titan noir, joyeux, s' apprêtant à le traverser
Quel'tis, se regardant, voyant se qu'il est devenu, un monstre infirme d'un bras ayant vendu son âme à une relique maudite,  n'hésita pas dans son action.
Il poussa Amanea loin de lui dans le sens opposé du portail,  dégaine son épée et dégagé toute sa force hors de lui en fonçant en plein coeur du portail
Toute l'énergie impie dégagée par Quel'tis engendra une surcharge du portail le faisant imploser ,  laissant sa famille derrière lui, disparaissant dans le néant, lui ainsi que le portail, ne laissant de lui à sa famille son acte héroïque qui ne sera pas écouté par les autres.....


Ainsi, Quel'tis disparu dans le néant, tel un héros,  avec comme seul témoin, sa famille
Le plan du démon de Mallerra avait échoué, et il n'était pas au bout de ses peines, un triste sort allait lui être infligé....


Sa punition sera pire que la mort.....

Vagash Khaaan
Admin

Messages : 19
Date d'inscription : 16/09/2015
Localisation : Lune d'Argent

Fiche du perso dans WoW
Rp immédiat :

Voir le profil de l'utilisateur http://le-coin-roliste.wowjdr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel'tis Arg'Has

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum